Créativité, rythme et vibration par Valentin

Par Valentin (Adi Singh) : www.yogacinquiemesaison.com

La Kundalini est au centre du tantrisme qui est essentiellement shivaïte. Cependant elle est aussi inscrite au coeur de certaines expressions du culte de l’éveil et de l’extase.

Kundalini, en sanskrit, signifie boucle de cheveu de la bien-aimée.

Cette métaphore évoque l’ondulation vivante et vibrante de la chevelure de Shakti qui désigne la Kundalini en tant que déesse, mère cosmique de l’univers qui donne naissance à la multitude des formes avec une créativité infinie.

Kundalini est le pouvoir de création.

“La Shakti est la cause de tous les êtres”. (Bhavana Upanishad)

Sur le plan cosmogonique Kundalini est la grande créatrice de l’univers, Elle est l’allumeuse des mondes. Par son imaginaire infini elle invente la multitude des formes, des étoiles jusqu’aux insectes.

“En son ventre gisent le soleil, la lune, les constellations (…)” . (Kundalinivijnanarahasya)

Mais aussi, en tant que puissance de feu, Kundalini est la grande destructrice de l’univers. Elle est la grande dévoreuse. Par sa puissance d’anéantissement elle permet le perpétuel renouvellement du monde.

La boucle de cheveu est aussi la représentation spiralée de la Kundalini alors que celle-ci, se résorbant après avoir créé le monde, s’est lovée en Elle-même, enroulée trois fois et demi. Les trois premières fois correspondent aux trois états fondamentaux de la conscience: l’état de veille, l’état de rêve et l’état de sommeil profond. La demi boucle restante correspond au quatrième état, la pure conscience, et son impulsion à s’épanouir et rayonner à travers les trois premiers états.

Dans le corps humain la Kundalini apparaît comme un réservoir d’énergie aux propriétés créatives.

Énergie pure Elle précède toute forme de créativité. De la procréation à l’expression de l’imaginaire, jusque l’union de la conscience individuelle avec la conscience universelle, l’expression qu’Elle prend dépend de la qualité de conscience que l’on a de Celle-ci.

C’est dans les bas-fonds du bassin que Kundalini gît, souvent endormie et oubliée, dans l’attente d’une reconnaissance et d’un éveil.

Dans la mythologie védique le symbole qui la représente est Ahirbudhniya, le serpent des profondeurs: le serpent désigne l’énergie sexuelle qui, sublimée, est rafinée et transformée en vitalité pure et en créativité. Le Kundalini-Yoga est la transformation de l’énergie sexuelle en énergie créatrice.

 

Kundalini est l’énergie de Shakti.

Kundalini Shakti est la puissance créatrice de Siva, l’essence de toute existence.

“A travers la danse de Siva s’exprime le rythme primordial du Coeur divin dont la pulsation est à l’origine de l’ensemble des mouvements de l’univers.”

“Ainsi l’énergie kundalini n’est que vibration, ondulation vibrante de l’émanation, vibration de plus en plus subtile de la résorption, vibration de haute fréquence. (Lilian Silburn.)

Le Kundalini Yoga est l’acte de faire converger les éléments dispersés de la conscience ordinaire dans l’unité de la vibration originelle.

“En son sein reigne l’Eveilleuse de la connaissance éternelle.

Elle est la créatrice merveilleusement habile, plus subtile que le subtil.

Elle est le réceptacle de ce flot continu d’ambroisie qui s’écoule de l’Eternelle Félicité.

Par son rayonnement cet Univers tout entier est illuminé.” (Shat Chakra Nirupana.)